Démarche

23 novembre 2016

Historique de la démarche Vallée de la Seine

La construction de la démarche Vallée de la Seine

Dans la continuité des réflexions sur le « Grand Paris » lancées en 2009 et à l’initiative des villes et agglomérations du Havre, de Paris et de Rouen auxquelles se sont rapidement associés l’agglomération de Caen et le territoire de la Seine-Aval en Île-de-France, un travail partenarial intense a permis de faire émerger une véritable ambition collective pour développer et aménager la Vallée de la Seine, afin d’ouvrir davantage la « ville-monde » de Paris vers la mer. La volonté commune des territoires de réfléchir et d’agir ensemble au développement durable de la Vallée de la Seine a suscité de nombreuses rencontres entre acteurs des trois régions. C’est en effet sur cet espace stratégique de la Vallée de la Seine que se joue une partie importante de l’avenir de la France, à travers l’amélioration de l’offre portuaire et logistique, autour des mutations et du renouveau industriels, et au travers de l’organisation d’un grand bassin de vie performant, à l’identité affirmée. Cette ambition s’est concrétisée en 2015 avec la signature du Contrat de Plan Interrégional État-Régions Vallée de la Seine.

Le contrat de Plan Interrégional État-Régions Vallée de la Seine (CPIER), gouvernance et fonctionnement

En sollicitant de nombreux partenaires, l’État (Délégation interministérielle pour le développement de la Vallée de la Seine) et les Régions Basse-Normandie, Haute-Normandie et Île-de-France, réunis au sein d’un comité directeur, ont élaboré en 2015 un Schéma stratégique « Vallée de la Seine ». Il concrétise un projet ambitieux et partagé d’aménagement et de développement du territoire.

La mise en œuvre opérationnelle des orientations du Schéma stratégique est portée par un Contrat de plan interrégional État-Régions (CPIER) signé le 25 juin 2015 et qui couvre la période 2015-2020.

Le CPIER « Vallée de la Seine » développe une stratégie d’ensemble articulée autour de trois axes principaux :

  1. La gestion de l’espace et le développement durable
  2. La maîtrise des flux et des déplacements
  3. Le développement économique, l’enseignement supérieur et la recherche

Le CPIER répond au besoin d’une gouvernance coordonnée et opérationnelle sur la Vallée de la Seine. Il prend en charge des sujet et des projets, de façon complémentaire à ce qui est présent dans les CPER des régions Île-de-France et Normandie.

Il est piloté par trois instances :

  • En interne à l’État, une articulation entre un délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, placé auprès du Premier ministre et un préfet coordonnateur.
  • Entre État et régions, une coresponsabilité équilibrée, le comité directeur de la vallée de la Seine unissant État et régions pour piloter le contrat de plan État-régions interrégional.
  • Une association large des autres partenaires, collectivités locales, départements et agglomérations, milieux socio-économiques, qui assure l’enrichissement des réflexions et débats et démultiplie les points d’appui pour les actions à conduire.

Le CPIER est divisé en 13 fiches thématiques, dont la coordination est assurée par différents acteurs du territoire. Par exemple, l’EPF Normandie coordonne la fiche « foncier » ; la coopération des agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine pilote la fiche « Dispositif pérenne d’observation, d’études et de prospective ».

 

Télécharger le schéma stratégique 2030

Télécharger la déclaration environnementale

Télécharger le contrat

Télécharger la liste des signataires

Les acteurs de la démarche vallée de la Seine

La démarche Vallée de la Seine implique des partenaires institutionnels, signataires du CPIER :

Elle associe également des acteurs opérationnels :