Le tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine

De l’escale à l’hinterland : concilier développement du tourisme et des territoires   Sommaire

26 mars 2019

Pour l’année 2018/2019, les travaux des agences portent sur le thème du développement touristique de la Vallée de la Seine à partir des escales de croisières fluviales et maritimes sous l’angle de l’aménagement et de son articulation sur les territoires. Elle prend la forme de deux livrables :

Le choix de ce thème d’étude est lié à un certain nombre d’interrogations autour de la croissance du tourisme fluvial et maritime dans la vallée de la Seine et son impact en termes de développement et d’aménagement du territoire : quelles formes pour ce tourisme ? quel modèle économique ? quelles retombées économiques et quelles contraintes pour les territoires ? Quelles conséquences sur la navigation ? Comment imaginer un tourisme fluvial et maritime vertueux pour les territoires, les acteurs économiques et les habitants ?

De nombreux acteurs économiques et institutionnels, tour-opérateurs, collectivités, associations, ont engagé des réflexions pour partager, comprendre et mieux planifier ce qui est perçu comme une opportunité pour le grand territoire de la Vallée de la Seine.

Le Volet 1 de l’étude sur le tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine, « Etat des lieux et enjeux », s’appuie sur les interventions et discussions qui se sont déroulées lors d’une matinée d’échanges au Pavillon de l’Arsenal à Paris, le 30 novembre 2018.

Cette matinée d’échanges visait à réaliser un état de l’art des questionnements et des enjeux, tout en installant les travaux des agences dans un cadre collaboratif. Deux panels d’acteurs ont été invités : l’un sur le développement et la planification du tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine et l’autre sur la relation de celui-ci avec l’hinterland.

Les intervenants ont pu présenter leurs points de vue, leurs analyses et le cas échéant les actions qu’ils mettent en œuvre, en soulignant qu'elles sont pour eux les opportunités et contraintes du développement du tourisme fluvial et maritime. Il leur a été demandé de préciser comment les territoires pouvaient faire face à la croissance de ce tourisme, optimiser les bénéfices pour leurs économies locales et comment ce tourisme pouvait se développer en réseau. Un moment d’échanges a ponctué les interventions.

La matinée s’est déroulée comme suit :

  • Ouverture par François Philizot, Préfet Délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine et Dominique Alba, Directrice générale de l’Apur ;
  • Intervention introductive : Joséphine Billey, paysagiste à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles, sur le paysage et le tourisme dans l’aménagement du territoire de la Vallée de la Seine. 

Séquence 1 : Développement et planification du tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine

  • Frédéric Millet, Responsable de la division Tourisme, Territoires, Services — Direction du développement de voies navigables de France, sur le développement du tourisme fluvial et fluvestre autour de la Seine ;
  • David Dajczman, Responsable de département à la DGD HAROPA, sur le Schéma directeur de développement de la croisière fluviale avec hébergement ;
  • Anne Locatelli-Biehlmann, Directrice Grand Paris Ouest, Conseil Départemental du Val d’Oise, sur la démarche tourisme fluvial de l’Association des départements de l’Axe Seine.

Séquence 2 : la croisière fluviale et maritime et sa relation à l’hinterland

  • Chloé Crober, consultante, Grelet Conseil & Associés, sur les meilleures pratiques internationales du tourisme fluvial ;
  • Gwenaëlle Raton, chargée de recherche, IFSTTAR, sur le projet OLICO Seine (Organisations logistiques intelligentes des circuits courts en Vallée de Seine) ; 
  • Irène du Mas, cheffe de projet Tourisme et Commerce, CCI Paris Île-de-France, sur les stratégies et le plan d’action en direction des commerces aux escales fluviales dans les Yvelines.

Cette synthèse propose dans un premier temps un résumé des interventions de la matinée puis, dans un second, une analyse des enjeux par les agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine. Elle constitue l’amorce d’une analyse territoriale, dont le principe est présenté en troisième partie.

Ce premier volet de l’étude propose donc une approche globale du tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine. Le 2e volet s’attachera à le vérifier et à préciser ces enjeux en proposant une analyse fine, par séquences, des territoires où se développe le tourisme fluvial et maritime.

Télécharger les présentations des intervenants de la matinée d’échanges du 30 novembre 2018 
Télécharger le document « Le tourisme fluvial et maritime dans la Vallée de la Seine – volet 1 : Etat des lieux et enjeux »