4 #ECONOMIE : de nouveaux facteurs de compétitivité en Vallée de la Seine

28 janvier 2020

Présentation de l'atelier

Autour d’élus, de représentants du monde économique et de chercheurs, cette journée s’est attachée à identifier les facteurs territoriaux et axes stratégiques qui permettront demain le maintien et le renouvellement du tissu productif de la Vallée de la Seine.

Chaque séquence a permis d’allier des présentations en table-ronde et un atelier permettant à l'auditoire de livrer sa vision de l'action du prochain CPIER. Plusieurs enjeux étaient au centre des débats :

  • Questionner collectivement les facteurs d’attractivité économique classiques et identifier les nouveaux déterminants de la compétitivité territoriale en Vallée de la Seine.
  • Accrocher des initiatives locales à des processus globaux (faire cohabiter circuits courts et circuits longs) : comment les ressources présentes à l’échelle de la Vallée de la Seine peuvent trouver des recompositions locales génératrices de nouvelles formes d’économie ? (mise en relation des systèmes agricoles des territoires de l’axe Seine avec des projets alimentaires de proximité/économie sociale et solidaire/déploiement de l’écologie industrielle et de l’économie circulaire/optimisation de chaînes logistiques et des savoir-faire industriels pour proposer un espace productif ouest européen performant et à l’empreinte carbone faible…)

Restitution de l'atelier

Diaporamas

Retrouvez ci-dessous le diaporama de présentation du contexte de l'atelier.

L'atelier en images

Rappel du programme de la journée

L'atelier s'est déroulé le 28 janvier 2020 au Havre (CCI Seine Estuaire - Délégation du Havre)

Programme prévisionnel

 

Autour d’élus, de représentants du monde économique et de chercheurs, cette journée s’attachera à identifier les facteurs territoriaux et axes stratégiques qui permettront demain le maintien et le renouvellement du tissu productif de la Vallée de la Seine.

 

9 h 30 - Accueil

 

10 h - Discours introductifs

  • Eric Lehéricy, Directeur général de la CCI Seine Estuaire
  • Jean Baptiste Gastinne, Président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, Président de l'AURH
  • François Philizot, Délégué interministériel pour le développement de la Vallée de la Seine

 

10 h 30 - Séquence 1 - Attractivité en Vallée de la Seine : Nouveaux leviers d'attractivité, nouveaux défis pour les territoires

La Vallée de la Seine un vaste territoire industrialo-portuaire occupant une position géographique stratégique. Cet espace rassemble de grands ports maritimes et fluviaux, des infrastructures de transport massifié, de grandes filières industrielles. Ils s’organisent autour de Paris et de métropoles régionales, avec des liens industriels et logistiques très intenses et puissants. Comme de nombreux territoires en France, la Vallée de la Seine fait face à une baisse de l’emploi industriel ces dernières décennies.

L’enjeu d’attractivité du territoire est la clé de voute d’un projet de territoire fédérateur. L’adéquation entre formations disponibles et besoins des entreprises présentes, l’accessibilité des infrastructures (transport, numérique, foncier…), les services disponibles, la qualité de vie… sont autant d’ingrédients participant à la création d’un écosystème attractif.

Le défi pour l’axe seine est triple :

  • conforter l’ancrage territorial des industries : en favorisant les liens entre elles et entre les territoires ;
  • proposer les ressources nécessaires à la transition : formation, ressources énergétiques fiables et garanties ;
  • offrir un cadre de vie favorable au développement des entreprises et à l’accueil de nouveaux salariés : foncier, cadre de vie, transport…

 

Participants à la table ronde :

Vincent Calleja, Fondateur de TH2

Virginie Carolo, Maire de Port Jérôme-sur-Seine et membre du comité de pilotage national du programme « Territoires d’industrie »

Denis Carré, Chercheur Associé chez Economix

Philippe Eudeline, Président de Normandie AéroEspace

Hervé Mignon, Directeur Développement économique et territoires, RTE France

 

11h40 - Séquence 2 : Circuits courts et circuits longs, de nouvelles complémentarités à trouver

La Vallée de Seine est un territoire qui s’inscrit dans les flux nationaux, européens et mondiaux, notamment grâce à ses ports et à leur tissu industriel. Cette inscription dans le processus de mondialisation a permis de développer un socle économique expert dans la gestion des flux de masses (conteneurs, céréales, etc.) et dans la valorisation de matières premières, notamment le pétrole.

Ces modèles économiques ont dû s’adapter aux défis écologiques et aux nouvelles attentes sociétales pour favoriser des modèles de développement plus pérennes et soutenables. Aussi, le concept d’économie circulaire et d’écologie industrielle s’est particulièrement observé au sein des sites industrialo-portuaires. Pour autant, l’avènement d’un système économique intégrant le caractère limité des ressources physiques et biologiques peine encore à s’imposer.

Parallèlement aux secteurs industriel et énergétique, les agricultures normande et francilienne, dont la qualité des sols assure des productions importantes et variées, répondent aux nouvelles attentes sociétales en développant des circuits courts alimentaire.

L’enjeu pour la Vallée de la Seine Seine, au regard des nouveaux paradigmes économiques, est d’assurer le maintien d’un tissu industriel compétitif valorisant les ressources et les savoirs faire locaux, et d’identifier les nouvelles synergies sources d’innovation, de création de nouvelles formes de richesses et d’attractivité pour les territoires. L’efficience logistique en est une des clefs de réussite.

Participants à la table ronde :

Olivier Gambari, Fondateur & C.E.O de iNex circular

Florence Guentcheff, Directrice Générale de Logistique Seine-Normandie

Valentine Hébert , Fondatrice et Gérante « Les Fermes d'Ici »

Bruno Petat, Directeur du développement des plateformes industrielles – SYNREZIP LH

Valérie Rai-Punsola, Déléguée Générale de Normandie Energies

 

13 h - Cocktail déjeunatoire

 

14 h - Séquence 3 : Quelles propositions pour le futur CPIER ?

 

15 h 30 - Restitution de la journée et clôture de la journée

 

16 h 30 - Fin de l'atelier


Mots-clés :  développement économique, industrie, agriculture, compétitivité, économie circulaire, formation, résilience